Festivités de fin d'année : Sama Lukonde signe un moratoire interdisant les contrôles fiscaux des opérateurs économiques 

Catégorie
Image
Le premier ministre Sama Lukonde à la clôture du 18 ème sommet de la Francophonie à Djerba
Le premier ministre Sama Lukonde à la clôture du 18 ème sommet de la Francophonie à Djerba

Par Fadi Lendo

Le Premier Ministre Jean - Michel Sama Lukonda a, à travers une correspondance , informé les membres de son équipe gouvernementale et L'Inspecteur Général des Finances, chef des services de l'IGF de la signature d'un moratoire allant du 14 décembre au 14 février sur les contrôles économiques et fiscaux de routine.

Ce moratoire rentre dans le cadre, d'une part, pour permettre aux opérateurs économiques du pays à travailler dans un climat de quiétude pendant cette période des festivités et se consacrer à l'approvisionnement du pays en produits de grande consommation.

Et d'autre part, de permettre à la population d'accéder aux produits des consommations et de première nécessité à des prix abordables.

Jean-Michel Sama Lukonde a indiqué qu'en cas des fraudes qui nécessitent un contrôle , son gouvernement va procéder à une demande de dérogation motivée qui sera suivie d'un contrôle dans le respect du règlement en vigueur afin de permettre à État de rentrer dans ses droits.