RDC  : Hausse du prix des carburants pour réduire le coût budgétaire de la subvention pétrolière qui pèse sur le Trésor public ( Gouvernement)

Catégorie
Image
Photo d'illustration
Photo d'illustration

Par Fadi Lendo

Le ministre intérimaire des Hydrocarbures, Eustache Muhanzi, a, à travers un arrêté ministériel signé le 23 avril, rendu publiques les nouvelles tarifications du prix des carburants terrestres dans les zones Ouest et Nord en République Démocratique du Congo.

D'après ledit arrêté ministériel, un litre d'essence devra désormais se vendre à 3475 francs, et celui du gasoil à 3465 dans la zone Ouest qui comprend l'Equateur, le Kongo-Central, le Kwango, le Kwilu, le Maï-Ndombe, la Mongala, le Nord-Uba'gi , le Sud-Ubangi , la Tshuapa ainsi que la ville-province de Kinshasa.

Dans la zone Nord, constituée des villes de Mbandaka, Kisangani, d'Aketi, de Bumba et le territoire d'Akula, le prix d'un litre d'essence est de 4220 francs et celui du gasoil à 4270.

Le gouvernement, par son ministère intérimaire des Hydrocarbures, indique que cette décision rentre dans le cadre de préserver l'équilibre du système d'approvisionnement, et à réduire le coût budgétaire de la subvention pétrolière qui pèse de manière considérable sur le Trésor public.

Jeudi 25 avril 2024 - 12:35