Soutien rebelles du Rwanda aux rebelles M23 : " La RDC n'est pas et ne sera jamais génocidaire", Félix Tshisekedi à l'ONU

Catégorie
Image
Félix Tshisekedi à l'ONU
Le président Félix Tshisekedi intervenant à la tribune de l'ONU, mardi 20 septembre

Par la rédaction

Du haut la tribune de l'ONU, ce mardi 20 septembre, le président Félix Tshisekedi a haussé le ton contre le soutien rwandais aux rebelles M23. Le Président Félix Tshisekedi a rappellé que sa bonne volonté a été remerciée par l’agression et le soutien aux groupes armés terroristes.

L’implication du Rwanda dans la tragédie de l’Est congolais « n’est plus discutable », a-t-il tranché en demandant au Président du conseil de « distribuer » le dernier rapport des experts de l’ONU sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Dans la même optique, Félix Tshisekedi a dénoncé l'attitude de la communauté internationale sur la situation qui sévit en RDC. 

« Ni l’indifférence , ni l’immobilisme , ni l’attentisme ne sont admissibles (de la part des Nations Unies) face à la menace contre la paix et la sécurité internationale ».

La collaboration de certains officiers congolais et FDLR dont se servent les dirigeants rwandais pour agresser la RDC « est un alibi qui n’est corroboré par aucun fait avéré sur le terrain », affirme Tshisekedi qui demande « retrait immédiat » du M23 des localités occupées.

D'après le Chef de l'État Félix Tshisekedi, la RDC est victime d’une guerre sécuritaire « aiguë » à cause des « convoitises » de ses nombreuses ressources naturelles et les « ambitions de certains de ses voisins ».

Étiquettes