Procès Bukangalonzo: Matata résiste à la noyade, il est renvoyé devant la Cour constitutionnelle

Catégorie
Image
Le sénateur Matata Ponyo
Le sénateur Matata Ponyo

Par la Rédaction

Visiblement, Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre, refuse de se laisser noyer alors qu'il baigne dans les accusations de détournement des fonds publics alloués à la réalisation du projet Bukangalonzo.

La Cour de cassation a ordonné, ce vendredi 22 juillet 2022, la surséance de l'instruction de ce dossier qui met sur le banc des accusés Matata Ponyo, opposant au régime Tshisekedi et candidat déclaré à la présidentielle de 2023, Gobler, Kitebi. 

L'arrêt de la Cour renvoie Matata et consorts à la Cour constitutionnelle qui, il y a quelques temps, s'est déclarée incompétente de connaître les actes posés par un ancien Premier ministre lorsque celui-ci a été aux affaires.

Les deux instances judiciaires ont donc eu le même prononcé, qui pousse à se convaincre qu'il n'existe, à ce jour, aucune juridiction compétente pour juger un ancien Chef du gouvernement.