Embouteillage à Kinshasa: Jean-Marc Kabund favorable aux propositions de l'équipe de la Société VALORNET

Catégorie
Image
Le directeur général adjoint de la société VALORNET, Olivier Kabeya et Jean-Marck Kabund, 1er vice-président du bureau de l'Assemblée nationale
Le directeur général adjoint de la société VALORNET, Olivier Kabeya et Jean-Marck Kabund, 1er vice-président du bureau de l'Assemblée nationale

Par Serge Mavungu

Le 1er Vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, fait   de l'anarchie routière devenue monnaie courante, à Kinshasa sa préoccupation.

 Pour remédier à cette question, Jean-Marc Kabund a échangé avec   Olivier Bindu Kabeya, Directeur Général Adjoint de la Société VALORNET, ex SYNTELL RDC.

Dans leurs échanges, le   délégué du comité de gestion de cette entreprise a fait un plaidoyer auprès du 1er Vice-président de la Chambre basse du Parlement sur la nécessité de moderniser le trafic routier à Kinshasa qui, à l'en croire, pourra résoudre ce sérieux problème d'embouteillage.

Olivier Bindu Kabeya a, au sortir de l'audience lui accordée, indiqué que Jean-Marc a prêté une oreille attentive à ce projet et va l'aligner parmi les recommandations que le caucus des élus de Kinshasa avait décidé de proposer au Gouvernement pour exterminer les embouteillages dans la ville de Kinshasa.

Il sied de rappeler que la Société VALORNET a fait ses preuves dans plusieurs pays d'Afrique, et en RDC, elle a réalisé plusieurs projets novateurs déjà exécuté en partie, au nombre desquels,

la mise en place d’un système de gestion des immatriculations à la Direction Générale des Impôts DGI;  la constitution d’une base des données nationales des véhicules ; l'implantation des signalisation dans 4 intersections de la ville de Kinshasa dont l’Hôtel Diplomate dans le quartierGB, l'Avenue Colonel Mondjiba dans la Commune de la Gombe, l'avenue Komoriko dans la commune de Kintambo et l'avenue des poids lourds; la liste n'est pas exhaustive.