Agression rwandaise : l'église catholique de la RDC accuse la communauté Internationale de souffler le chaud et le froid

Catégorie
Image
Les évêques de la CENCO après l'assemblée plénière tenue à Kinshasa du 07 au 09 novembre à Kinshasa
Les évêques de la CENCO après l'assemblée plénière tenue à Kinshasa du 07 au 09 novembre à Kinshasa

Par la Rédaction

La Conférence épiscopale nationale du Congo hausse le ton contre ce qu'elle considère comme une attitude hypocrite de la communauté internationale au regard de ce qui se passe dans l'est de la RDC. De ce fait, la CENCO appelle les chrétiens à se lever comme un seul homme afin de sauvegarder l'intégrité nationale et à marcher pacifiquement dimanche le 04 décembre.

Réunis en assemblée plénière du 07 au 09 novembre à Kinshasa, les évêques catholiques ont passé au peine fin la situation sécuritaire préoccupante en RDC . "Depuis le 13 juin 2022, certaines localités, dans le Nord-Kivu, notamment Bunagana, Rutshuru et Kiwanja sont de nouveau successivement occupées par les rebelles du M23 avec, selon les sources fiables, l'appui militaire du Rwanda, voire de l'Ouganda", ont-ils noté.

D'après les prélats catholiques, l'attitude de la communauté internationale révèle une certaine complicité avec les bourreaux de la RDC. Voilà, pourquoi, ils estiment que le parlement doit privilégier l'intérêt supérieur de notre pays par rapport aux arrangements politiques qui desservent la population congolaise .

Les évêques catholiques disent par-dessus tout encouragé les efforts diplomatiques comme solution éventuelle à la tragédie que nous vivons. Cependant l'intégrité territoriale et la souveraineté nationale ne sont pas négociables. Dans ce même registre , il faudrait aussi éviter les alliances avec ceux qui ont développé une forme de " mercantilisme militaire" ayant comme vraies motivations le pillage des ressources naturelles de la R.D. Congo et l'occupation de ses terres" . 

Et d'ajouter : Il y a extrême nécessité, fait-elle remarquer, de répondre de manière urgente aux besoins des personnes déplacées qui , jusque - là , ne sont pas suffisamment assistées . 

Aux acteurs politiques, la CENCO recommande aux uns et aux de mettre à l'écart les divergences pour la défense de la patrie.

" L'heure est grave , la défense de notre Patrie ne doit pas être laissée aux seuls Gouvernants . En ce moment crucial , faites taire les divergences politiques et réunissez les efforts pour être plus forts face à l'ennemi", rajoute- elle.

Jeudi 10 novembre 2022 - 15:51