Incident entre les déplacés et la MONUSCO au Nord-Kivu : le gouverneur militaire dresse un bilan de 8 morts et 28 blessés

Catégorie
Image
Le  lieutenant Général Constant Ndima, gouverneur de la province du Nord-Kivu
Le lieutenant Général Constant Ndima, gouverneur de la province du Nord-Kivu

Par Fadi Lendo

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général, Constant Ndima, informe à l'opinion locale; nationale et internationale que l'incident grave qui a eu lieu à Kanyaruchinya dans le territoire de nyrangongo, mardi 07 février , entre les déplacés de guerre et un convoi de la MONUSCO a causé la mort de huit (8) personnes parmi les déplacés et vingt-huit (28 ) blessés.

L'autorité urbaine explique qu'aux alentours de 18heures ledit convoi de la MONUSCO en provenance de Rutshuru a été arrêté par ces déplacés pour motif de vouloir connaitre le contenu des véhicules dudit convoi, devant le refus de cette mission Onusienne, la population a barricadé la route, empêchant ainsi ces derniers d'avancer. 

" Devant cette situation, les militaires de la MONUSCO ont procédé aux tirs de sommation qui ont malheureusement causé la mort de huit (8) de nos compatriotes parmi les déplacés ainsi 28 blessés. Et du côté de la MONUSCO , il n' a été enregistré aucun mort. Mais plutôt trois (3) véhicules incendié ", a dit le lieutenant général. 

Il indique qu'au regard de ce qui précède, les services spécialisés sont instruits de mener de manière urgente les enquêtes pour tirer toute la lumière sur cet incident déplorable et dégager les responsabilités de tout un chacun.

Mercredi 8 février 2023 - 19:04