Sud-Kivu : deux ministres à couteaux tirés pour succéder au gouverneur Théo Ngwabidje !

Catégorie
Image
[Photo d'illustration]
[Photo d'illustration]

Par Fadi Lendo

Le ministre provincial de l'agriculture , Élevage et Pêche et développement rural se dispute l'interim du gouverneur avec son collègue de l'intérieur , sécurité , décentralisation et affaires coutumières.

Dans une déclaration du 16 mars, les membres du gouvernement provincial du Sud-Kivu indiquent que le ministre de l'intérieur réclame le droit d'assumer l'intérim du gouverneur.

"C'est dans le cadre que le vice-gouverneur ad intérim , Marc Malago est parti à Kinshasa ce mardi 14 mars , laissant par sa lettre , du 13 mars , intérim au ministère provincial de l'agriculture . Ce même mardi 14 mars , nous membres du gouvernement , avons suivi , à travers les médias , le communiqué de presse de notre collègue de l'intérieur , étant présent à Bukavu au moment de la décision et préseant par rapport à nous autres membres du gouvernement provincial et , ce conformément à l'arsenal juridique en vigueur dans notre pays et aux us et coutumes en la matière" lit-on. 

Ces membres du gouvernement du Sud-Kivu demandent au vice-premier ministre , Daniel Aselo , qui avait transmis en province le télégramme demandant au gouverneur de ladite province de laisser l'intérim à son vice et celui, invitant ce dernier à Kinshasa pour consultation , de régler ce différend qui crée , de plus en plus, une confusion sur l'interim à la tête de la province du Sud -Kivu, étant donné qu'ils se trouvent devant une dualité de pouvoir d'intérim où les deux ministres se disputent chacun , l'intérim du gouverneur.

Pour rappel, la crise institutionnelle dans le Sud-Kivu remonte à fin 2022 quand, à la suite d’un bras de fer avec l’Assemblée provinciale, le gouverneur Théo Ngwabidje a été démis de ses fonctions après adoption d’une motion de censure.

Étiquettes
Samedi 18 mars 2023 - 15:50