RDC-18ème anniversaire de la constitution : l'IDGPA organise un colloque le samedi 17 février au Palais du peuple

Catégorie
Image
Le professeur de droit constitutionnel André Mbata, initiateur de l'IGDPA.
Le professeur de droit constitutionnel André Mbata, initiateur de l'IGDPA.

Par Fadi Lendo

Dix-huit février 2006 - dix-huit février 2024, bientôt dix-huit ans jour pour jour, depuis que la constitution de la République Démocratique du Congo a été promulguée par le président de la République honoraire Joseph Kabila Kabange, l'IDGPA- Institut pour la Démocratie, la Gouvernance la Paix et le Développement en Afrique annonce, l'organisation d'un colloque le samedi 17 février au Palais du peuple, à Kinshasa, sur comment la dite constitution de 2006 aura -t-elle été respectée par les gouvernants au cours de ses dix-huit premières années d'existence et quels coups aura-t-elle subis.

D'après le directeur exécutif de l'Institut, le professeur André Mbata, le dix-huitième anniversaire de la loi qui fonde l'État et la République offre à la nation congolaise, particulièrement à son élite intellectuelle, une occasion unique d'y réfléchir froidement sur notamment les principales institutions de la République que sont le président de la République, le parlement, le gouvernement et le pouvoir judiciaire ont-elles fonctionné; l'apport du pouvoir judiciaire, en particulier des trois plus hautes juridictions que sont le conseil d'État, la cour de cassation et la cour constitutionnelle, ainsi que celui du conseil économique et social et des institutions d'appui à la démocratie comme la commission électorale nationale indépendante, la commission nationale des droits de l'homme et le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication à la promotion de l'État de droit démocratique et au respect des droits humains en RDC; la séparation horizontale des pouvoirs entre l'exécutif, le législatif et le judiciaire et de la séparation verticale des pouvoirs entre un État et les provinces; le fonctionnement des provinces et des entités territoriales décentralisées, ainsi que la résolution de l'épineux problème de la mauvaise gouvernance et de l'instabilité chronique des institutions provinciales qui sape tout effort de développement du pays par le bas.

A noter que les organisateurs de ce colloque, pour répondre à ces questions de recherche et plusieurs autres générées par l'application de la constitution de la RDC du 18 février 2006, l'IDGPA invite les chercheurs et personnalités intéressés à soumettre leurs communications en rapport avec le thème de cette rencontre.

Lundi 12 février 2024 - 17:56