Processus de désignation des membres de la CENI : " Corneille Nangaa ne peut pas se comparer à Denis Kadima", réplique Didi Manara

Catégorie
Image
Le deuxième vice-président de la CENI, Didi Manara au cours d'un point de presse, mardi 14 mars
Le deuxième vice-président de la CENI, Didi Manara au cours d'un point de presse, mardi 14 mars

Par la Rédaction

Il aura fallu attendre quelques heures pour que la CENI sort de son silence après les critiques avancées par l'ancien président de la centrale électorale, Corneille Nangaa, au sujet du processus de désignation des membres de la centrale électorale. Sans passer par le dos de la cuillère, le deuxième vice-président de la CENI a, devant la presse, ce mardi 14 mars, balayé d'un revers de la main les propos de Corneille Nangaa à ce sujet.

" Il n'est pas le produit d'une confrontation. Peut-il vraiment s'ériger en donneur de leçon aujourd'hui ?", s'est interrogé Didi Manara  désagréablement surpris par les propos de Nangaa qui, d'après lui, a manqué au devoir de réserve en tant qu'ancien président d'une institution aussi prestigieuse qu'est la CENI.

Et d'ajouter : " Nous savons comment il a été promus à ce poste... On nous a parlé de son CV. Jusque-là rien n'a été brandi à l'opinion publique... Corneille Nangaa ne peut pas se comparer à Denis Kadima. Il a laissé plusieurs cadavres dans son placard".

Dans sa réplique, Didi Manara a fait comprendre à l'assistance que les composantes ayant désigné Corneille Nangaa sont restées les mêmes.

Sans gants, le deuxième vice-président de la CENI s'est également penché sur les critiques avancées par Corneille Nangaa au sujet de la qualité de la photo pour la carte d'électeur. Selon lui, l'option prise prise sous le leadership de Denis Kadima avait pour but d'éviter notamment les dépenses exorbitantes.

Étiquettes
Mardi 14 mars 2023 - 15:27