Sud-Kivu : la commission mixte humanitaire apporte de l'aide aux victimes de Kalehe

Catégorie
Image
Le Premier Ministre devant les familles des victimes de la catastrophe de Kalehe au Sud-Kivu
Le Premier Ministre devant les familles des victimes de la catastrophe de Kalehe au Sud-Kivu

Par Gloire Balolage

Le Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, a effectué une visite dans la province du Sud-Kivu où il a apporté de l'aide aux victimes de la catastrophe naturelle, dans les villages Bushushu et Nyamukubi, situés, dans le groupement de Mbinga Sud, samedi 27 mai 2023.

Le Premier Ministre, accompagné par une équipe de membres de son gouvernement, et des deputés nationaux, a été accueilli par les autorités locales et les habitants des deux villages touchés par cette tragédie. 

La délégation du gouvernement central a apporté un lot important de dons pour soutenir les victimes, incluant des matelas, des vêtements, des seaux, des ustensiles de cuisine, des vivres et également des articles non vivres.

La visite du Premier Ministre est un message d’espoir pour les habitants de la région de Kalehe. Elle leur montre que le gouvernement central se soucie de leur sort et travaille pour apporter une réponse adéquate. Les dons apportés par la délégation du gouvernement constituent également une aide vitale pour les personnes les plus touchées, qui ont tout simplement tout perdu lors des inondations.

Avant de se rendre à Kalehe, le Premier ministre Sama Lukonde a exprimé sa compassion et son soutien aux sinistrés de la province du Sud Kivu lors de son passage à Goma, en rappelant la détermination de son gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour aider les populations toKalehe par cette catastrophe naturelle.

"Je suis venu ici sur instruction de Son Excellence Monsieur le Président de la République. Comme vous le savez, nous avons connu, dans la zone, un sinistre, au-delà de la situation d’insécurité que nous vivons ici, dans les provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri et même, un peu, du Sud-Kivu. Cette situation de sinistre que nous avons connu à Kalehe avait sollicité du gouvernement que nous puissions avoir une première mission humanitaire et d’évaluation. Aujourd’hui, on se rend compte que nous avons connu 500 morts et plus de 5000 déplacés. C’était important qu’après avoir déclaré la zone zone sinistre, nous venions apporter des solutions dans le domaine social d’abord. Ensuite, dans le domaine sanitaire. Dans le domaine social, ce sont tous les ustensiles vivres et non vivres", a-t-il déclaré.

Pour rappel, les villages Bushushu et Nyamukubi ont été sévèrement touchés par cette catastrophe naturelle, qui a causé des dégâts matériels importants et des pertes en vies humaines.

Étiquettes
Dimanche 28 mai 2023 - 11:02