Nord-Kivu : Après la chute de Mushaki, les M23 en direction de Karuba pour s'emparer de Rubaya

Catégorie
Image
La cité de Mushaki située en territoire de Masisi [Photo d'illustration]
La cité de Mushaki située en territoire de Masisi [Photo d'illustration]

Par Prehoub Urprus

 

 

Jeudi, 07 décembre 2023, la cité Mushaki tombe entre les mains des terroristes du M23. Ces derniers s'inscrivent, cette fois-ci, dans la logique d'assouvir leurs velléités expansionnistes, afin d'alimenter leur parrain, le Rwanda. Pour y arriver, prochaine étape, le village Karuba avant la cité de Rubaya, afin de s'emparer du carré minier de ladite cité, selon la Société civile locale. David Muisha Kasiwa, président de la Société civile locale, invite le Gouvernement à la reconquête des zones sous occupation de l'agresseur, pour juguler son expansion.

À l'issue d'intenses combats de trois jours, la cité de Mushaki, située dans le territoire de Masisi, à plus de 30km à l'ouest de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, est à nouveau tombée sous le contrôle de la rébellion du mouvement du 23 mars, ce jeudi 07 décembre 2023.

 

Selon la société civile de la commune de Masisi, l'ennemi soutenu par le Rwanda, tente d'élargir son champ d'opérations vers le village de Karuba, en vue de couper toute communication entre la capitale du Nord-Kivu et le reste du territoire de Masisi.

 

«L'ennemi fonce vers le village de Karuba, une colline surplombant la cité de Shasha et de Kirotshe, en vue de couper passage à tous ceux qui viendraient de Bukavu et étouffer enfin la ville de Goma», a informé David Muisha Kasiwa, président de cette structure citoyenne.

 

Ce dernier souligne aussi que le M23 vise le carré minier de Rubaya, dans le but de nourrir ses velléités expansionnistes. «Ces mêmes ennemis veulent tout bouger, pour prendre aussi la cité minière de Rubaya, en vue de nourrir leur pays d'origine, le Rwanda, et de préparer de forts assauts contre les FARDC, dans la cité de Masisi et déclarer ainsi atteindre leurs objectifs», poursuit cet acteur social.

 

Cependant, gardant encore sa confiance aux Forces loyalistes de la RDC et les résistants patriotes, David Muisha Kasiwa, président de la société civile forces vives de la commune de Masisi, exhorte le Gouvernement congolais à reconquérir toutes les zones occupées par l'agresseur, et empêcher sa progression.

Jeudi 7 décembre 2023 - 18:45