Loi sur la congolité : la jeunesse de Ensemble pour la République fait du porte-à-porte pour le boycott de cette proposition de loi

Catégorie
Image
JEUNESSE Katumbi.
JEUNESSE Katumbi.

Par Gratis Makabi

La jeunesse de Ensemble pour la République, parti cher à Moïse Katumbi Chapwe est déterminée à faire reculer la loi sur le verrouillage des postes régaliens aux seuls congolais de père et de mère.

Son président Jacky Ndala et quelques membres de cette ligue des jeunes ont fait, ce mercredi 14 juillet 2021, du porte-à-porte dans plusieurs quartiers de différentes communes du district de Tshangu.

Pendant ce temps, les députés nationaux membres de ce parti ont fait une déclaration politique, invitant le bureau de la chambre basse du parlement à s’abstenir d’inscrire cette loi dans le calendrier des travaux de leur chambre.

Ce projet de loi a été déposé, le jeudi 08 juillet dernier, au bureau de l'Assemblée nationale par le député national, Nsingi Pululu. Il a été initié par Noël Tshiani, ancien candidat à l'élection présidentielle de décembre 2018.Devant la presse, l'élu de la Funa avait affirmé avoir le soutien de 260 députés nationaux. 

D'après plusieurs observateurs politiques, cette loi viserait le Président national d'Ensemble pour la République, Moïse Katumbi Chapwe pour l'empêcher de ne pas se présenter au prochain scrutin présidentiel.