Sollicitation de l'armée ougandaise sur le sol congolais : “aucun dispositif légal n'empêche le chef de l'État de prendre une telle décision”

Catégorie
Image
Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya
Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya lors d'un briefing devant la presse

Par Serge Mavungu

Les actions ciblées et concertées menées 
par les Forces armées de la République démocratique et l'armée Ougandaise pour mettre fin aux ADF dans la partie Est de la RDC se déroule avec quiétude.
À ce sujet, il sied de souligner que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ne  devait pas demander une quelconque autorisation au Parlement pour inviter des troupes étrangères sur le sol Congolais La Constitution de la République démocratique du Congo ne le dit nul part.
Les auteurs de cette thèse veulent juste distraire l'opinion.

Pour faire croire à l'opinion que les forces Ougandaises agissent en électron libre sur le sol Congolais,  certaines personnes animées de mauvaise foi ont balancé sur la toile, le 30 novembre dernier, une vidéo faisant état de l'entrée de troupe Ougandaise sur le territoire Congolais.
À ce sujet, le porte-parole de la police, Pierrot Mwanamputu a tenu à apporter une précision de taille lors du briefing sur l'assaut des FARDC contre les terroristes ADF.

" En date du 29 quand on tenait le précédent briefing, il n'y avait aucune présence des forces Ougandaises sur le sol Congolais. Contrairement à ce qui se racontait dans les réseaux sociaux et médias. Ce qui a mis la puce à l'oreille des ennemis qui ont fui vers l'Ituri pour éviter cette menace" a-t-il insisté.