RDC : une femme proche de l’opposant Martin Fayulu menacée de mort !

Catégorie
Image
Chantal Moboni
Chantal Moboni

La Secrétaire nationale en charge de la communication du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé) Chantal Mobomi Mpeme  et sa famille font l'objet de menaces de mort depuis plusieurs mois de la part des personnes non autrement identifiées à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Alertée, l'ONG la Voix des Sans Voix pour les Droits de l'homme (VSV) condamne fermement ces menaces de mort susceptibles de décourager certaines femmes politiques congolaises à participer activement à la gestion de la chose publique conformément à certains instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux.

Pour la VSV, ces menaces sont tellement graves en ce qu'elles visent à porter atteinte à la liberté d'opinion et d'expression ainsi qu'au droit à la vie de l'actrice politique et à celui de sa famille suite à ses opinions politiques.

Pour ce faire, la VSV demande aux autorités congolaises, entre autres diligenter une enquête aux fins d'identifier les auteurs de ces menaces et de les poursuivre en justice pour qu'ils répondent de leurs actes,  ainsi que de garantir le droit à la vie et le droit à la sécurité de Chantal Mobomi et sa famille.

Elle les a aussi demandé d'œuvrer effectivement pour la cessation des actes et comportements frisant l'intolérance politique pour torpiller la démocratie en RDC.