RDC : Guy Loando lance la vulgarisation de la “nouvelle” Politique d'aménagement du territoire auprès des Kinois !

Catégorie
Image
Le ministre d'État Guy Loando lors de la cérémonie du lancement de la vulgarisation de la Politique d'aménagement du territoire
Le ministre d'État Guy Loando lors de la cérémonie du lancement de la vulgarisation de la Politique d'aménagement du territoire

Par Edmond Izuba

Connu sous le label d'un philanthrope, le ministre d'État Guy Loando, qui porte la vision du chef de l'État sous la supervision du premier ministre, veut focaliser l'attention de tout un peuple à la nouvelle politique de reconstruction des villes, villages et territoires. Son abnégation manifestée dans le travail dans un laps de temps l'a poussé à couvrir ses prédécesseurs et à rattraper le retard enregistré depuis plusieurs décennies. Les efforts consentis qu'il fournit depuis son avènement à la tête de ce ministère viennent s’associer à la volonté du gouvernement à travers la mise en place d'un plan stratégique.

Après avoir sillonné certaines parties de l'intérieur du pays, notamment dans les provinces de Bas-Uele et Nord-Ubangi, le ministre d'État Guy Loando entame l'étape de la vulgarisation de la politique d'aménagement du territoire à Kinshasa. L'annonce a été faite au cours de son point de presse animé au salon rouge de l'hôtel du gouvernement.

Cette vulgarisation va permettre aux kinois de s’approprier les résultats de la réforme de l’Aménagement du Territoire, surtout de mettre en œuvre la Politique Nationale d’Aménagement du Territoire. Aussi, de palier à la problématique de l’affectation, l’occupation et l’utilisation des espaces, des ressources naturelles du sol et sous-sol ainsi que le développement durable de la Ville de Kinshasa et sa périphérie. 

Il a souligné qu'un accent particulier sera mis sur la rénovation ou modernisation de la partie Ouest de Kinshasa qui est saturée ainsi que l’extension du côté Est de la Capitale avec le Projet KITOKO, Nouvelle Ville Globale et Intelligente.  Ceci aura comme finalité l’aménagement planifié, le développement durable, harmonieux et équilibré de nos entités tant urbaines que décentralisées en particulier et la République Démocratique du Congo en général.

«C’est dans cette optique que j’ai mis sur pied le Programme REVITE (Repensons à nos Villages, Villes et Territoires) qui découle de quatre premiers « Axes Principaux » de la Politique Nationale de l’Aménagement du Territoire. Ce vaste et ambitieux Programme REVITE a pour objectif d’inviter et encourager les citoyens congolais, résidants au pays et à l’étranger de construire ou investir dans leur milieu d’origine afin d’apporter un développement durable», a signifié le ministre d'État Guy Loando.

Les réformes comme priorité du gouvernement !

Le parachèvement des réformes dans le secteur de l'aménagement du territoire est le souci majeur du gouvernement Sama Lukonde. Cela s'articule autour de la Politique Nationale d’Aménagement du Territoire subdivisée en sept axes, à savoir :

La promotion des grandes infrastructures structurantes et intégratrices du territoire ;

La recherche d’une redistribution rationnelle et équitable sur le territoire national des équipements et des services sociaux de base ;

Le renforcement de l’armature urbaine et des pôles de compétitivité et d’intégration économique ;

Le développement et aménagement agro-rural et renforcement des complémentarités villes-campagnes ;

La durabilité environnementale et résilience face aux changements climatiques ;

La planification, optimisation des affectations et arbitrage des usages des terres ;

L’amélioration des cadres juridique et institutionnel de l’aménagement du territoire. 

Dans son point de presse animé samedi dernier au salon rouge de l'hôtel du gouvernement, le ministre d'État Guy Loando a salué un acompte débloqué par le gouvernement de la République, dans le cadre des fonds de contrepartie pour permettre à son ministère de poursuivre les activités de la réforme de son secteur.

«Ce financement sur fonds propres du Gouvernement nous permet de se déployer à travers le pays non seulement pour la vulgarisation mais aussi pour parachever ce processus par la production des livrables restants», a déclaré le ministre d'État.

Il sied de rappeler que la réforme en cours découle des recommandations du Plan National Stratégique du Développement, PNSD 2019-2023 dont l’Aménagement du Territoire constitue le 4ème pilier majeur, mais aussi un des piliers les plus importants du Programme de notre Gouvernement.