Par Gabin K. "Le FCC ne peut pas répondre positivement à votre demande de désignation de représentants au sein de la CENI". C'est avec ces mots que Raymond Tshibanda, président de la Cellule de crise du FCC, a informé à Christophe Mboso, président de l'As

Catégorie
Image
Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du FCC [Photo d'illustration]
Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du FCC [Photo d'illustration]

Par Gabin K.

"Le FCC ne peut pas répondre positivement à votre demande de désignation de représentants au sein de la CENI". C'est avec ces mots que Raymond Tshibanda, président de la Cellule de crise du FCC, a informé à Christophe Mboso, président de l'Assemblée nationale, du refus de la famille politique de Joseph Kabila d'être partie prenante de l'actuelle équipe directrice de la CENI. 

Ces mots, Tshibanda les a adressés à Mboso via une correspondance datant de ce vendredi 3 décembre 2021 et rédigée au lendemain d'un coup de fil reçu du speaker de la Chambre basse. Cette correspondance prévient également que "toute personnalité, membre du FCC qui, par on ne sait quelle magie, se retrouverait à la CENI, le serait à titre personnel et non pour le compte du FCC". Ce, étant donné que le FCC "n'a donné mandat à personne pour procéder à cette désignation".

Dans sa missive, Raymond Tshibanda a motivé la position de sa famille politique en dénonçant: "non seulement il n'y a toujours pas de consensus entre les parties prenantes sur les principales questions électorales, singulièrement sur la désignation du président de la CENI, mais aussi et surtout qu'il n'y a aucune volonté dans le chef du pouvoir de rechercher ledit consensus".

Étiquettes