RDC: Fissure à l'UDPS, Kabund, à nouveau, s'en va du perchoir

Catégorie
Image
Jean-Marc Kabund, premier vice-président de l'Assemblée nationale
Jean-Marc Kabund, premier vice-président de l'Assemblée nationale

Par Gabin K.

La première vraie tempête au sein de l'Union sacrée de la nation emporte celui qui aura été un des artisans de la plateforme politique de Félix Tshisekedi, Président de la République. Jean-Marc Kabund, sans nul doute remonté à la suite des actes de vandalisme et sabotage perpétrés par les éléments de la Garde républicaine dans sa résidence, a décidé de jeter l'éponge, démissionnant ainsi de son poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale.

"En ce jour je prends la décision de démissionner de mes fonctions de 1er vice-président de l’AN. Ainsi s’ouvre une nouvelle page de l’histoire, qui sera écrite avec la sueur de notre front, qui coulera chaque jour qu’on affrontera les brimades, humiliations et tortures..." Tels sont les mots employés par le désormais double ex-1er vice-président de la Chambre basse, pour annoncer sa démission. Ce message, limpide, ne fait aucunement allusion à son départ de la présidence de l'UDPS. Cependant, la fissure ainsi provoquer peut causer des dégâts plus importants que l'on s'imagine. Et cela peut être le début de quelque chose, difficile à identifier pour l'instant. Wait and see.