N'djili - Route Cecomaf: l'OVD lance les travaux de réhabilitation, 24 heures après le passage du PM Sama !

Catégorie
Image
La route Cecomaf dans la commune de N'djili en train d'être réhabilitée par l'OVD
La route Cecomaf dans la commune de N'djili en train d'être réhabilitée par l'OVD

Par G.T

Il aura fallu attendre le passage du premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde pour que les travaux de réhabilitation sur une section de la route Cecomaf dans la commune de N'djili débutent avec succès.  C'est ce vendredi que l'Office de Voirie et Drainage ( OVD) a démarré les travaux, 24 heures après les instructions données par le chef du gouvernement.

A en croire la cellule de communication de la primature, les travaux consistent à rendre praticable ce tronçon d’une importance capitale pour les populations des communes de Ndjili, de Kimbaseke, de Mont-Ngafula, et de la N’Sele.

 « Nous avons reçu les instructions fermes selon lesquelles nous devons déja entamer la section en question. Nous sommes à pied d’œuvre. Alors ici, il s’agit des travaux d’assainissement. On a constaté qu’il y a un collecteur qui est à 100% bouché, il ne fonctionne plus. Les travaux pour le moment consiste à déboucher le collecteur en question. Curer les caniveaux et ramener les eaux qui stagnent sur la chaussée dans le collecteur», a déclaré l’ingénieur Julio Kisoso, Sous Directeur technique OVD/DPK.

Et de poursuivre : « Sur la route, il y a les travaux d’assainissement dont je viens de parler. Il y a aussi les travaux de chaussée. Nous avons prévu carrément le bétonnage. Puisque le schéma hydraulique a complètement changé. La traversée qui ramenait les eaux vers l’exutoire qui est à ma droite ne fonctionne plus. Alors nous sommes obligés de refaire un autre schéma hydraulique qui va prendre en charge les eaux qui stagnent ici ».

Le Bourgmestre de la Commune de Ndjili, Moussa Abdoul, qui était sur le lieu, a rendu hommage au Premier Ministre Sama Lukonde pour son implication dans la réhabilitation de cette artère.

Quant aux habitants de ce coin de la capitale, ils n’ont pas tari  d’éloges au Chef du Gouvernement pour son implication personnelle et pour avoir porté à cœur leurs doléances.