RDC- 3ans de Félix Tshisekedi à la présidence : Patrick Onoya présente l'ouvrage 25 actions de FATSHI

Catégorie
Image
Patrick Onoya jeune leader de l'UDPS
Patrick Onoya jeune leader de l'UDPS

Par Serge Mavungu

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de totaliser trois ans depuis son avènement à la tête de la RDC, au terme des élections présidentielles de 2018. Plusieurs acteurs politiques et autres de la société civiles émettent des avis contraires à ce sujet.

Pour Patrick Onoya, jeune leader de l'UDPS, ayant hérité un pays dont les équilibres économique, social, sécuritaire et diplomatique ont été rompus depuis plus de trois décennies, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi en accédant au pouvoir a levé l’option de s’attaquer avant tout aux causes exogènes du sous-développement.

Ce qui a amené ce dernier à faire de la diplomatie sa priorité des priorités durant les trois premières années ayant pour retombées positives, le retour de la RDC dans le concert des Nations, et par la même occasion, assurer le balisage du chemin de développement de la RDC ; car avec Félix Tshisekedi la RDC est de nouveau un pays fréquentable par les investisseurs. 

Par ailleurs, ajoute-t-il, durant les trois années passées, le chef de l’Etat s’est aussi attaqué aux questions liées à la sécurité, à l’éducation, à l’Etat de droit, à l’économie, aux finances, à l’environnement aussi qu’aux transports. C’est ainsi qu’afin de vulgariser les réalisations du Chef de l’Etat sur les 145 territoires que compte la RDC, « Actions FATSHI 2023 », une cellule de communication de la Force du progrès de l’UDPS a réussi à compiler « 25 actions clés du chef de l’Etat » qu’il a traduit en six langues ; à savoir : le Français, le Lingala, le Swahili, le Kikongo, le Tshiluba et le Tetela. Ce livre sera présenté officiellement le samedi 29 janvier prochain au cours d’un point de presse prévu à cet effet.

Patrick Onoya indique que " À partir de l’année 2022, le chef de l’Etat a pris la résolution de s’intéresser en priorité aux affaires intérieures avec pour objectifs d’assurer le développement à la base, c’est-à-dire, dans les 145 territoires que compte la RDC". 

À ce sujet, la Vision d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, (VETM), structure idéologique de la Force du Progrès de l’UDPS, propose au chef de l’Etat de focaliser son projet du développement de 145 territoires sur « l’agriculture » qui, du reste, est l’activité principale de l’arrière-pays en RDC.  

À en croire Patrick Onoya, jeune Leader de l'UDPS, la prise en compte de cette recommandation par le chef de l’Etat, permettra de lui éviter qu’en 2023, la population congolaise, ne lui répète ce qu’elle a dite à son prédécesseur lors des élections de 2011 ; je cite : «  TOKO LIYANZELA TE ».