Résurgence du phénomène Kuluna à Kinshasa : la police et l'armée encouragées à stopper l'hémorragie

Catégorie
Image
Le Chef de l'État Félix Tshisekedi pose avec les chefs de la police et de l'armée [ Photo d'illustration]
Le Chef de l'État Félix Tshisekedi pose avec les chefs de la police et de l'armée [ Photo d'illustration]

Par la rédaction

Le gouvernement encourage la police et l'armée à mettre un frein à la résurgence du phénomène Kuluna dans la ville province de Kinshasa. C'est ce qu'a indiqué le vice-premier ministre en charge de l'intérieur à l'issu d'une importante réunion sécuritaire présidée par le premier ministre, Sama Lukonde, ce lundi 26 septembre.

« Nous sommes en train de vivre presque la même situation de manipulation mais qui occasionne la mort, par les mêmes actes ignobles, les kulunas ne se gênent plus et ils n’ont plus peur de donner la mort. Ainsi, la population de la ville de Kinshasa, la police et même l’armée sont invitées et encouragées à mettre un frein à cette situation dans la ville de Kinshasa où nous avons plus 14 millions de personnes », a signifié Daniel Aselo.

Il sied de noter que les dispositions sécuritaires nécessaires ont été prises au cours de cette réunion afin de mettre fin à cette situation qui endeuille plusieurs familles au pays.