Rencontre avec la jeunesse : Félix Tshisekedi veut des preuves pour sanctionner les ministres corrompus

Catégorie
Image
Le chef de l'État, Félix Tshisekedi, ce mercredi 30 décembre, lors d'une rencontre avec la jeunesse au Palais du peuple
Le chef de l'État, Félix Tshisekedi, ce mercredi 30 décembre, lors d'une rencontre avec la jeunesse au Palais du peuple

Par Fadi Lendo

Le Chef de l'État, Félix Tshisekedi a échangé, ce mercredi 30 décembre, avec plusieurs structures des jeunes sur l'initiative du ministère de la jeunesse, l'Initiation à la citoyenneté et cohésion nationale. Dans son allocution, le chef de l'État a démontré le rôle incontournable de la jeunesse pour le développement d'un pays. 

Le président de la République a salué les actions entreprises depuis son avènement au pouvoir pour encourager l'émancipation de la jeunesse. A titre d'exemple, le chef de l'État a évoqué les récentes nominations effectuées dans les entreprises publiques où plusieurs jeunes ont été promus. 

Il s'en est suivi un moment de questions- réponses. Un jeune évoluant dans la sous-traitance dans le secteur minier n'a pas eu froid aux yeux afin de qualifier les Ministres du Gouvernement Sama Lukonde des " corrompus". 

Selon ce jeune Opérateur du secteur minier, la nomination d'une personne n' évoluant pas dans le secteur minier à la tête de sa sous-traitance est incompréhensible.  

Ce jeune a en outre plaidé auprès du Chef de l'Etat pour que les pratiques qui préjudicent actuellement le développement du secteur de la sous-traitance en République Démocratique du Congo soient bannies. 

De son côté, le Président Félix Tshisekedi, tout en mettant en garde contre la propension à porter les accusations contre les individus sans en disposer des preuves suffisantes, a sollicité des preuves des allégations faites sur la corruption des ministres du gouvernement Sama Lukonde.

Néanmoins, le Chef de l'État a promis à la jeunesse Congolaise de lutter contre toutes les anti-valeurs qui entravent le développement intégral du pays.