6ème semaine annuelle d'industrialisation de la SADC: “il est temps que l'Afrique signe sa révolution industrielle..."(Julien Paluku)

Catégorie
Image
Le ministre de l'industrie Julien Paluku devant la presse
Le ministre de l'industrie Julien Paluku devant la presse

Par Serge Mavungu et Edmond Izuba

Il s'est tenu à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo(RDC), en prélude du 42 ème Sommet de chefs de l'État, membres de la SADC, la 6 ème semaine annuelle d'industrialisation de la SADC.

À la clôture de ces assises qui ont débuté, le 02 août au Palais du peuple, le ministre de l'Industrie de la RDC, Julien Paluki, a souligné que "tous les seize pays membres de la SADC se sont convenus que le moment est arrivé pour que l'Afrique signe sa révolution industrielle, au regard de ses différentes ressources".

Il est à noter qu'il existe dorénavant un accord de cooperation dans le cadre de la création de chaînes de valeurs autour de l'industrie de batterie.
C'est la RDC et la Zambie qui pilotent ce projet.

" Comme l'Afrique australe n'a pas que les ressources minérales qui vont produire les batteries électriques demain, il y a eu des piliers principaux qui ont  constitué l'essentiel de cette semaine d'industrialisation, c'est notamment l'agriculture et le secteur pharmaceutique, ajouté le secteur minier", a déclaré Julien Paluku.

Et d'ajouter:" Ce sont donc ces trois secteurs qui ont fait l'objet des échanges, pour qu'à partir de l'agriculture, des mines et le secteur pharmaceutique, l'Afrique australe puisse révolutionner son industrie de manière à offrir au monde entier, les produits pharmaceutiques; agricoles; et les produits miniers transformés".

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku, a aussi fait mention de l'appui financier bénéficié de la part de l'Union Européenne et du gouvernement allemand de près de 750.000€ , au cours de cette semaine annuelle d'industrialisation, pour encourager les premières entreprises qui sont dans la création de chaînes de valeurs.

"Il s'agit des entreprises qui sont dans le domaine pharmaceutique et celles qui sont dans l'industrie du cuir.Comme d'aucuns le savent la région est peuplée de vaches,de moutons et de chèvres et toutes ces peaux de ces battages ne sont pas utilisées parce qu'il n'y a pas de tanneries", a-t-il indiqué.

Pour rappel, le ministre de l'industrie Julien Paluku et son collègue de la Coopération régionale et Francophonie, 
Didier Mazenga,
avaient co-animé une conférence, lundi 01 août 2022, à la salle Panorama de l'hôtel Fleuve Congo, dans la commune de la Gombe.

Étiquettes