Affaire pédophilie dans le foot congolais: Serge Nkonde promet des sanctions exemplaires sur base d'enquêtes indépendantes

Catégorie
Image
Le ministre des sports et loisirs, Serge Nkonde
Le ministre des sports et loisirs, Serge Nkonde

Par Gabin K.

Le ministre congolais des Sports et loisirs Serge Nkonde n'est pas resté indifférent à la suite des révélations faites par le journaliste d'investigation français Romain Molina. Selon ce dernier, l’une des plus grandes écoles de foot à Kinshasa, est gérée par des pédophiles. Sans citer nommément les écoles de foot concernées, il a affirmé détenir "tellement de dossiers sur la République Démocratique du Congo" au sujet notamment de "l'école de foot, gérée par Pedo Land. Les filles qui dorment dans la rue".

Ayant appris cela par voie des médias, le cabinet du ministre des Sports a révélé que Serge Nkonde est touché du fond de son être et a déjà levé l'option d'initier des enquêtes indépendantes pour faire la lumière sur le dossier. En fonction des résultats de ces enquêtes, le ministre Nkonde, assure son cabinet, va infliger des sanctions exemplaires aux auteurs de cette forfaiture. Et ce, dans le strict respect des Lois de la République. 

Le patron des Sports n'exclue pas de déférer devant la justice toutes les personnes impliquées dans cette sale affaire qui ternit l'image du foot congolais.

Par ailleurs, Romain Molina, au courant de son Space Twitter d'hier jeudi 18 novembre, a souligné que ce "fléau" ravage toute la planète foot. "Le plus gros fléau dans le football mondial, c'est les abus sexuels sur mineurs dans les fédérations. De partout, dans des pays développés ou moins développés. De partout !", a-t-il martelé.