Dossier Meschack Elia : Mazembe sort vainqueur, Young Boys condamné à payer une amende exorbitante

Catégorie
Image
Meschack Elia et le Président du TP Mazembe, Moïse Katumbi. [Photo d'illustration]
Meschack Elia et le Président du TP Mazembe, Moïse Katumbi. [Photo d'illustration]

Par Gratis Makabi

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu sa sentence dans l’affaire opposant le Tout-Puissant Mazembe au club Suisse de Young Boys et au footballeur Meschak Elia Lina.

À en croire un communiqué rendu public, ce lundi 16 mai 2022, le TAS accueille l’appel des corbeaux pour condamner solidairement le club suisse et Meschak Elia à un montant de 1.000.000 USD.

Mazembe avait signalé la disparation de son joueur après un test concluant au RSC Anderlecht (Belgique) un mois avant la décision de l'organe faîtier du football congolais.

Selon la formation de Lubumbashi, Meschack Elia, incité par des agents véreux s’est retrouvé en Suisse, a demandé l’asile politique avant de forcer les portes de Young Boys (D1/Suisse) par des procédés malhonnêtes.

Il est accusé d’avoir établi un faux passeport dont l’année de naissance est 1997, pour faire accréditer la thèse de sa minorité au moment de la signature de son premier contrat avec pour finalité de le faire annuler, incitation à violer ses obligations contractuelles avec Mazembe.

Rappelons que, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) avait suspendu Meschack Elia pour 12 mois avec interdiction d’accès aux installations sportives, et extension aux équipes nationales de la RDC, à la CAF et à la FIFA. La suspension est entrée en vigueur lundi 18 novembre 2019.