Drame du stade des martyrs : Fally Ipupa ne compterait pas répondre aux convocations des services de sécurité à cause de ses multiples occupations (proches)

Catégorie
Image
L'artiste musicien Fally Ipupa présente son Disc d'Or dans un stade des martyrs rempli comme un œuf lors de son concert du samedi 29 octobre.
L'artiste musicien Fally Ipupa présente son Disc d'Or dans un stade des martyrs rempli comme un œuf lors de son concert du samedi 29 octobre.

Par la Rédaction

Les proches de l'artiste Fally Ipupa ont renseigné à Opinion-Info.cd que la star du moment n'aurait pas de temps pour aller répondre à ses rendez-vous avec les services de sécurité compte tenu de son agenda hyper chargé

«L'artiste est en pleine préparation de ses prochaines productions au Congo Brazzaville avant sa tournée à l'intérieur du pays où il a prévu se pointer devant ses publics de Kisangani, Kindu et autres», nous signale un de ses proches. 

Au lendemain du drame intervenu lors de son concert du 29 octobre, le Vice-premier ministre en charge de l'intérieur et sécurité a diligenté des enquêtes afin d'établir les responsabilités. 

D'après des sources dignes de foi ont avoué qu'à la première convocation, l'artiste musicien congolais Nsimba Ipupa Faustin alias Fally, aurait fait preuve de la résistance. Convoqué pour éclairer la lanterne des services de sécurité au tour des morts qui ont émaillé son concert du 29 octobre dernier, la star congolaise de la nouvelle génération aurait préféré éteindre ses appareils téléphoniques.

«Pourtant, l'artiste a été saisi 24h avant sa convocation», renseignent les mêmes sources.

Le commissaire provincial de la police nationale de la ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo et d'autres des services spéciaux, qui l'attendaient semblaient être déçus de ce comportement du responsable du groupe d'accompagnement F'Victeam. 

Pour rappel

Après le concert de l'artiste musicien congolais au stade des martyrs, la police a dénombré plusieurs faits qui dénotent de la mal organisation de cet événement. Au-delà des faux billets mis en circulation, il y a d'autre côté le surnombre par rapport nombre prévu dès le départ. C'est ce qui aurait occasionné le débordement qui a emmené à la bousculade avant de créer des victimes. 

Autre fait, le groupe F'Victeam avait déclaré qu'il n'y avait pas de mort après le concert. Pourtant, les services de sécurité ont répertorié plus d'une dizaine de morts avec des adresses précises.

Étiquettes