RDC : le conseil des ministres a zappé la marche de Lamuka des faits saillants hebdomadaires !

Catégorie
Image
[Photo illustration] Les membres du gouvernement pose avec le chef de l'État après leur première réunion du conseil des ministres
[Photo illustration] Les membres du gouvernement pose avec le chef de l'État après leur première réunion du conseil des ministres

Par Jean-Chrysostome Luntadila

Prenant la parole lors de sa vingtième réunion du conseil des ministres, devant le président de la République, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a dressé l’état du territoire national qui demeure généralement calme en dépit des cas d’insécurité enregistrés dans la partie Est, où se poursuivent les opérations militaires, dans le cadre de l’état de siège.

Dans les grandes agglomérations, la Police Nationale poursuit également les opérations de lutte contre toute forme de criminalité.

Nombreux observateurs attendaient voir le conseil des ministres dénoncer les bavures policières observées lors de la marche de Lamuka où un correspondant de Radio France Internationale (RFI) a été sauvagement brutalisé, mais le VPM le zappe de la plus belle manière. Dans son rapport sélectif, Daniel Aselo a trouvé plus utiles de présenter autrement les faits saillants suivants :

- La rentrée parlementaire de la Session de septembre, le 15 septembre 2021 ;

- Les réactions en sens divers après la vaccination, le 12 septembre 2021, du Chef de l’Etat ;

- Le lancement, le 11 septembre 2021, par le Chef de l’Etat de la campagne pour la sensibilisation au civisme fiscal ;

- Les funérailles officielles en l’honneur de l’Honorable KYUNGU WA KUMWANZA, en présence du Président de la République et du Premier Ministre.

Dans la province du Sud Kivu, un incendie dont l’origine n’est pas encore déterminée s’est déclarée dans le bâtiment de la grande poste située dans le quartier Ndendere, Communie d’Ibanda, ville de Bukavu.

Aucune vie humaine n’a été perdue mais des dégâts matériels importants ont été constatés, notamment :

- 85 Secrétariats publics ;            

- 12 chaînes de télévision dont la RTNC ;

- 3 cabinets ministériels provinciaux ;

- Le centre de capture des passeports.

Une mission Gouvernementale sera dépêchée sur place pour s’enquérir de la situation et apporter des solutions ponctuelles.

L'agression du journaliste Patient Ligodi a suscité une vive indignation des ambassades occidentales en poste à Kinshasa. L'UNPC a rappelé la mission fondamentale du gouvernement celle de la protéger les journalistes pendant les manifestations.