Désignation des animateurs de la CENI: Mboso accorde un délai supplémentaire de 72 heures aux confessions religieuses

Catégorie
Image
Christophe Mboso N'kodia, Président de l'assemblée nationale
Christophe Mboso N'kodia, Président de l'assemblée nationale

Par Serge Mavungu

Le président de la chambre basse du Parlement a, au cours d'une séance plénière,  accordé, à nouveau un délai supplémentaire de 72 heures, aux confessions religieuses.

Eu égard à la loi organique de la CENI, il revient à la société civile confessions religieuses, qui tarde encore et retarde le processus, de designer ses délégués conformément à sa Charte.

"Nous leur avons accordé, un délai supplémentaire ultime de 72 heures, à dater de ce vendredi 1er octobre 2021, pour leur permettre de renforcer la cohésion et trouver une solution à cette question", a insisté Christophe Mboso N'kodia.

Sur l'opposition a-t-il souligné, il pèse l'obligation légale de déposer les procès-verbaux et dossiers relatifs à la désignation de ses délégués ; cela est devenu plus qu'une urgence.

Pour le speaker de l'Assemblée nationale, la question relative au renouvellement de l'instance chargée de la gouvernance électorale de la RDC est une préoccupation collective.

Ce enjeu, a-t-il indiqué, Christophe Mboso N'kodia, sollicite de tous, le sens de la mesure, le respect de tout un chacun, la primauté de l'intérêt suprême qu'est la Nation et son histoire.