Union sacrée - Élections 2023 : JP Bemba tourne le dos à Katumbi et s'aligne derrière FATSHI sur le choix de Kadima à la CENI

Catégorie
Image
Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba
Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba

Par G.T

Jean-Pierre Bemba met fin aux spéculations sur son  avenir politique au sein de l'Union sacrée après la désignation du nouveau bureau de la CENI. Contrairement à Katumbi qui doit se prononcer après ses consultations, le président du MLC opte plutôt pour le renfort de la loi électorale.

JP Bemba reconnaît que le manque de consensus dans le choix du Président de la CENI par les confessions religieuses a découragé une frange de la population. " J'exhorte les uns et les autres de privilégier l'intérêt national en oeuvrant pour les élections libres, crédibles et transparentes", peut-on lire dans ce document publié ce vendredi.

Dans la même optique, Bemba s'inscrit en faux contre ceux qui voient un boulevard pour le pouvoir en place de remporter les élections avec un fils maison à sa tête. 

"Il sied de relever que le fait d'avoir un représentant du bureau de la CENI ne garantit pas la victoire électorale et en même temps et en même temps, le fait de ne pas en avoir ne renvoie pas non plus à un échec programmé au scrutin. L'ambition est d'avoir une CENI forte et non président de la CENI fort".

Et de conclure : Je souscris pour le renforcement de l'observation électorale et internationale tel qu' exprimé dans la déclaration conjointe de 18 pays de la communauté Internationale le 26 octobre 2021, et les  encourage à accompagner le processus électoral en RDC en vue de garantir la publication transparente des résultats conformément à la loi, reflétant exactement le choix du peuple à tous les niveaux".