Création de la société Congo Ressources : Adèle Kayinda s'emploie à valoriser des actifs miniers de la SOKIMO

Catégorie
Image
Adèle Kayinda, ministre d'État, ministre de portefeuille
Adèle Kayinda, ministre d'État, ministre de portefeuille

Par Serge Mavungu

La RDC dispose d'un énorme potentiel de ressources minières.

Dans l'optique de transformer et de valoriser cette richesse, en une richesse réelle, afin que chaque Congolais puisse y jouir, la ministre d'État, ministre de Portefeuille, Adèle Kayinda Mahina, a entrepris une réforme dans le secteur Minier.

"C'est pour cette raison que j’ai pris en exergue, d’abord les actifs miniers de la SOKIMO parce que nous avons de participation dormante et que pour moi nous laissions le temps, je crains qu’on termine le mandat et que l’on ne fait rien. Je me suis dis, nous devons sortir aussi des sentiers battus pour une réforme, une innovation. Des réformes ne sont pas des choses faciles, elles ont des risques. Et à tout moment, je suis prête pour des risques, je les affronte et je remporte la victoire", a déclaré la ministre d'État, ministre du Portefeuille Adèle Kayinda, devant la presse, ce jeudi 19 mai 2022.

Et d'ajouter: "Pour expliquer cette réforme, j’ai créé une société appelée Congo Resources qui va tisser un partenariat privé AJN pour que nous arrivons  à monter un véhicule financier qui nous permettra de s’inscrire, pour la première fois, à la bourse au niveau international".

Pour rappel, lors de la réunion du Conseil des Ministres du 18 mars 2022, une Commission a été instituée afin de fournir des informations supplémentaires au Gouvernement sur le projet de partenariat entre Congo Ressources (entreprise du portefeuille à créer) et AJN tel que présenté par la ministre d'État, ministre du Portefeuille Adèle Kayinda.

C'est au cours de la 49 ème réunion de Conseil des Ministres, du 15 avril 2022, que le Conseil recommande la signature du contrat définitif avec AJN resources, une firme de droit canadien.

La ministre d’État, ministre du Portefeuille Adèle Kayinda et la ministre des mines, ont signé le contrat de partenariat relatif  à la valorisation des actifs miniers. 

La signature de ce contrat offre la possibilité à l’État congolais de rechercher et d’obtenir sur le marché boursier internationaux  les ressources nécessaires pouvant le permettre de développer différents projets  de gouvernement.