Face aux Confessions religieuses, Tony Mwaba a rassuré du respect de la Loi-cadre sur l'enseignement

Catégorie
Image
Le professeur Tony Mwaba, ministre de l'EPST
Le professeur Tony Mwaba, ministre de l'EPST

Par Gabin K.

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, s'est montré rassurant vis-à-vis des représentants de la plateforme de la Société civile "Confessions religieuses", lors d'une réunion de travail, organisée dans la soirée du lundi 20 juin 2022. 

Tony Mwaba a donné ses assurances quant à la stricte application et respect de la Constitution ainsi que de la Loi-cadre sur l'enseignement dans son secteur. Et ce, en vue d'y faire régner un climat de sérénité et de confiance entre les différents acteurs.

La RDC étant un Etat laïc, le patron de l'EPST a promis de veiller au grain de cette disposition constitutionnelle de telle enseigne que toutes les Confessions religieuses puissent pouvoir jouer correctement leur partition pour le bon fonctionnement du secteur de l'enseignement primaire, secondaire et technique en RDC.

Les assurances du ministre Tony Mwaba ont fait suite aux doléances lui soumises par la plateforme de la Société civile "Confessions religieuses", conduite à cette réunion par son président, le Révérend Dodo Kamba. Ce dernier a sollicité de son hôte un traitement équitable entre les différentes Confessions religieuses opérationnelles en RDC. Et ce, en vue d'éviter toute forme de discrimination ou de marginalisation susceptible de provoquer de sérieuses frustrations.

En outre, avec le ministre de l'EPST, Dodo Kamba a engagé des discussions relatives à la révision de la Convention qui lie les Confessions religieuses à l'Etat congolais pour ce qui est du secteur de l'enseignement.