RDC-CENI: les 3 délégués de l'Opposition investis

Catégorie
Image
L'apparence extérieure du Quartier Général de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à Kinshasa
L'apparence extérieure du Quartier Général de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à Kinshasa

Par Gabin K.

Entérinés le jeudi 23 décembre dernier et notifiés par le Président de la République, les délégués de l'Opposition au Bureau exécutif de la CENI ont été investis ce jeudi 13 janvier 2022. Et ce, au terme de la cérémonie de prestation de serment, le même jour, devant l'Assemblée nationale. En prêtant serment, ils ont ainsi permis au Bureau conduit par Denis Kadima d'afficher complet.

Au total, trois délégués de l'Opposition ont été installés par la Chambre basse, après validation par le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi. Didi Manara, bien que radié du PPRD, son parti, et du FCC, son regroupement, pour s'être dit disposé à représenter l'Opposition dans le nouveau bureau de la CENI, a été désigné deuxième vice-président de la Centrale électorale. Quant à Agée Matembo et Jean Ilongo Tokole, ils ont respectivement été choisis pour être questeur et membre de la plénière dans la nouvelle configuration de la direction de la Centrale électorale.

Ce jeudi marque ainsi la fin de la période de vacance ayant caractérisé ces postes réservés à l'Opposition institutionnelle. Par conséquent, l'équipe Kadima se voit être pourvue de tous les pions nécessaires pour organiser des élections voulues crédibles, transparentes et démocratiques par d'aucuns en 2023.

Cependant, d'autres ailes de l'Opposition continuent de dénoncer la politisation de la Centrale électorale et remettre en cause son indépendance vis-à-vis du régime Tshisekedi. Elles accusent en plus le pouvoir tshisekediste de dresser le lit d'un cycle électoral chaotique et non démocratique. Des dénonciations qui se sont accentuées après la nomination du nouveau secrétaire exécutif national de la CENI, pointé comme membre de l'UDPS, parti présidentiel, et conseiller de Félix Tshisekedi, alors président national du même parti.