Yves Bunkulu devant des milliers de personnes à Lingwala: «Enrôlez-vous massivement et portez-vous candidats afin de donner une majorité au Chef de l'État»

Catégorie
Image
Yves Bunkulu
Le ministre de la Jeunesse, Cohésion nationale et Initiation à la citoyenneté, Yves Bunkulu drainant derrière lui une foule en liesse lors de son enrôlement dans la commune de Lingwala

Par la Rédaction

Le ministre de la Jeunesse, Cohésion nationale et Initiation à la citoyenneté, Yves Bunkulu Zola a obtenu sa carte d'électeur samedi 21 janvier 2023 à Lingwala, en perspective des élections prochaines.

Arrivé au Rond-Point Huileries avec son staff pour prendre la direction de l’Ecole Isangi, à quelques centaines de mètres de là, pour s’enrôler, une foule immense, bien plus nombreuse qu’il ne s’imaginait, l’attendait. 

Jeunes, vieux, hommes, femmes, de tout Lingwala, certains en t-shirts avec sa photo imprimée à côté de celle du Chef de l’Etat, et un message qui dit tout: «Je m’enrôle, je vote, c’est mon droit. Faites comme moi». 

Un plébiscite qui ne cache pas son nom, car l’on estime à près de 10.000 le nombre des personnes venues l’accompagner à s’enrôler. 

Avec la foule derrière lui, il a été obligé de faire le tour, partant de l’avenue Nyangwe pour Isangi, en passant par l’avenue Libération (ex 24 Novembre), avant de traverser l'avenue Mushie.

Fanfares, calicots, drapeaux de l’UDPS, chants, l’ambiance était quasiment à la fête. Cette communion, Yves Bunkulu, digne fils de la lignée d’Etienne Tshisekedi, président de la ligue des jeunes lors l’accession du parti au pouvoir, veut la mettre à profit. Il entend voir son parti, UDPS, avoir une majorité propre à elle au sortir des élections de 2023.

«Enrôlez-vous massivement et portez-vous candidats afin de donner une majorité au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo», a-t-il exhorté la population de l’ex- Saint Jean.

Et Bunkulu de poursuivre: «Je suis très content, parce que je sens que la population est déterminée à aller aux élections. Merci à la population de Lingwala pour l’attachement au Chef de l’Etat et à ma modeste personne. Je suis (votre) fils, (votre) frère… et ensemble, nous allons continuer à accompagner le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo».

Le ministre de la Jeunesse a particulièrement encouragé les jeunes à s’engager dans le processus électoral et à se porter candidats.

En fin de compte, cette journée de samedi a été une grande démonstration de force pour le ministre Bunkulu, ce taiseux qui se révèle être un véritable leader de ce coin de la capitale kinoise abritant le siège du Parlement congolais.