CENI- Élections 2023 : la Chine s'oppose contre toute ingérence dans les affaires internes en RDC

Catégorie
Image
De gauche à droite, l'ambassadeur de la Chine en RDC, le président Mboso placé au milieu, le premier vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund
De gauche à droite, l'ambassadeur de la Chine en RDC, le président Mboso placé au milieu, le premier vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund

Par G.T                                                                                                                     

Le Président de la chambre basse du parlement a échangé, ce jeudi 14 octobre, avec l'ambassadeur de la Chine en RDC. Au sortir de l'audience,  ce dernier a indiqué que la Chine s'oppose contre toute ingérence dans les affaires internes  de la RDC.

" Nous sommes très attentifs à tout ce qui se passe au Congo.  Nous avons constaté de tension politique qui monte. Nous sommes très inquiets. Il faut laisser aux Congolais se parler entre eux pour des solutions. La communauté internationale a pour rôle d'accompagner le processus électoral", a dit l'ambassadeur Chinois.

Par ailleurs, le diplomate a rassuré le soutient de son pays aux efforts en faveur du dialogue inclusif et constructif entre les Congolais pour trouver des solutions aux problèmes.

Cette réaction de la Chine, faut-il signaler, intervient dans le même sens à celle des Ambassadeurs de l'UA installés en RDC. Ils l'ont fait savoir à l'issue de l'audience accordée récemment par le speaker de l'assemblée nationale.