Foot-Léopards: clap de fin pour Hector Cùper

Catégorie
Image
Hector Cúper, lors d'une séance d'entraînement de l'équipe nationale de la RDC, au stade des martyrs de Kinshasa.
Hector Cúper, lors d'une séance d'entraînement de l'équipe nationale de la RDC, au stade des martyrs de Kinshasa.

Par Gabin K.

Contre-performances, jeu décousu et insuffisance des résultats. Ce mix dangereux a eu raison du mariage entre les Léopards de la RDC et Hector Cùper. Après avertissement du ministre des Sports, le technicien argentin a, contre toute attente, fait manger la poussière aux Léopards, perdant les deux premières rencontres des éliminatoires de la CAN 2023. Ainsi, il a sérieusement compromis les chances de la RDC de se qualifier à la prochaine CAN.

Ces deux défaites ont scellé le sort de Cùper et dressé le lit de son limogeage, qui a d'ores-et-déjà été tranché, selon Serge Nkonde, ministre des Sports. Ce dernier, à la faveur du Conseil des ministres du vendredi 24 juin 2022, a informé le Gouvernement de sa décision de résilier le contrat du technicien argentin avec la RDC. En plus, il a rassuré "de respecter les clauses contractuelles relatives à résiliation". Le glas a ainsi sonné pour l'expérience congolaise d'Hector Cùper.

Devant l'Exécutif national, le ministre Serge Nkonde a accusé l'ancien sélectionneur des Pharaons d'Égypte de "légèreté dans les choix techniques et tactiques". Cette légèreté, de son avis, est l'un des facteurs à la base de la "déconfiture" des Léopards ces derniers mois.

Serge Nkonde a aussi pointé du doigt la Fédération congolaise de football (FECOFA), faisant part au Gouvernement des "relations tumultueuses" entretenues par la Fédé vis-à-vis de la CAF et de la FIFA. "La fédération est polluée", a-t-il confié. A cette pollution s'ajoute "l'exclusion de certains des membres influents" de la FECOFA.

Pour remédier à cette situation, avant qu'elle ne soit explosive, le ministre des Sports, Serge Nkonde, a fait savoir qu'il "envisage mettre autour d’une table la FECOFA, la Direction technique nationale, les joueurs et les entraineurs congolais en vue de réfléchir sur l’avenir de notre sélection nationale".