Nord-Kivu : une kidnappée, la vingtaine révolue retrouvée à Butembo après deux jours d'otage

Catégorie
Image
Le corps de la victime repêchée
Le corps de la victime repêchée

Par Stella Ungaro

La pression a eu raison sur les ravisseurs d'une jeune étudiante de l'Ulpgl kidnappée et portée disparue depuis le vendredi 22 novembre à goma.

Ces ravisseurs qui demandaient une rançon à la famille ont fini par la relâcher la jeune fille retrouvée dans la partie Nord de la province.

"Demeurer silencieux près de deux jours durant, ses ravisseurs ont dans la journée de ce dimanche 24 avril demandé une rançon qui ne leur a pas été versée. Ils ont cependant relâché la fille suite à une pression exercé sur eux de la part des différentes forces qui tendaient à dénicher la bande", indique un des témoins.

Au stade actuel, la victime poursuit les soins dans une structure sanitaire de la place et se porte relativement bien en dépit des tortures exercées sur elle.

Sa famille exprimé sa gratitude à tous ceux qui se sont impliqués dans sa recherche. "Vôtre soutien a un résultat positif, Ange Akemani vient d'être libre. Que Dieu continu à vous donner la force pour combattre la montée de la criminalité en ville de Goma en particulier et au Nord-Kivu en général."