La RDC formalise un Programme avec l'Organisation Internationale du Travail, la performance de la ministre Claudine Ndusi saluée

Catégorie
Image
Claudine Ndusi N'kembe, ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance Sociale
Claudine Ndusi N'kembe, ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance Sociale

Par la Rédaction

Une grande première dans l'histoire de la RDC. Le pays de Félix Tshisekedi formalise un Programme Pays avec l'Organisation Internationale du Travail, (OIT) dans le cadre de la promotion du Travail décent. Comme savent bien le deviner les esprits assis, l'actrice de ce coup de poker n'est autre que la ministre de l'Emploi,Travail et Prévoyance Sociale, Claudine Ndusi M’Kembe.

La RDC a, donc à travers la patronne de l'ETPS, traduit en acte son engagement à mettre en application les priorités définies dans ce programme pays de promotion du Travail décent, PPTD, lors de la signature du document préparé y relatif

,lundi 21 novembre ,au Blason Fleuve Congo Hôtel.

 

Il s'agit d'un grand pas pour le pays de Lumumba, longtemps réputé non conforme en matière de Travail décent. Ce Programme, a déclaré, la ministre Ndusi dans son mot de circonstance, est un outil qui va impulser la promotion du Travail décent en RDC.

"Il s'agit pour mon ministère et pour l'ensemble des acteurs et partenaires d'un outil qui va impulser la promotion du Travail décent en RDC, principalement, dans la réduction de la pauvreté et la concrétisation des Objectifs de développement durable, ODD", a-t-elle déclaré.

Il faut dire ici, que tirant les leçons sur le concept "Travail décent en RDC" où plusieurs organisations du secteur ont toujours eu des mots justes pour qualifier tantôt le travail d'esclavagisme moderne, tantôt de rejet de la dignité humaine, l'OIT a eu plus d'une fois à lancer des appels au Travail véritablement, décent. Et les fruits de ces alertes sont à trouver dans le PPTD. 

Une initiative qui cadre du reste avec le programme du gouvernement congolais pour la période 2021- 2023, dixit, le N°1 du secteur de l'Emploi en RDC, Claudine Ndusi N'kembe. Pour être plus pragmatique, la Ministre fait noter qu'avec l'approche de la promotion du Travail décent, pour laquelle, elle a pris la tête de peloton, les lignes bougent dans le domaine du Travail en RDC.

 

"Cette démarche ( promotion du Travail décent) répose sur une politique coordonnée et à composantes multiples et adaptée aux conditions et contextes locaux et négociées par les mandats tripartites" fait-elle noter.

Et d'ajouter, "depuis l'élection de l'actuel Président de la République, l'amélioration de certaines tendances socioéconomiques est perceptible même si beaucoup reste à faire" nuance celle qui a pris à coeur la problématique des conditions des travailleurs en RDC.

 

Avant d'insister sur les avantages que présentent les priorités définies dans le PPTD qui sont en cohérence avec le Plan Stratégique National (2019-2023) notamment la croissance économique et promotion des emplois décents principalement pour les jeunes et l'amélioration de la productivité.

Faisant sienne l'idéal du chef de l'Etat défini dans la trilogie "la croissance, l'homme et la solidarité nationale", Claudine Ndusi veut partir d'un appel de pied exhortant les parties prenantes au PPTD à conjuguer plus d'efforts pour sa mise en application dans les délais.

"Ainsi, j' exhorte toutes les parties prenantes à la mise en œuvre de ce document, à conjuguer leurs efforts pour la réalisation effective de ce Programme dans les délais impartis, selon le plan de mise en œuvre et le cadre des résultats" rappelle-t-elle.

Rappelons que cette cérémonie solennelle a été présidée par le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde. Le Chef du Gouvernement des Warriors, a exprimé sa grande satisfaction à la suite de ce haut fait dans le secteur du Travail que conduit Claudine Ndusi M'kembe.

Étiquettes