Composition de la CENI : inquiet, Francis Kalombo appelle Mboso à clarifier la situation au sein de l'Union sacrée

Catégorie
Image
Francis kalombo, porte-parole de Moïse Katumbi [Photo d'illustration]
Francis kalombo, porte-parole de Moïse Katumbi [Photo d'illustration]

Par G.T

Les confessions religieuses se réunissent ce samedi pour la désignation du futur président de la CENI. Une dernière chance leur accordée par le speaker de l'Assemblée nationale. Si les choses semblent se clarifier de ce côté, au niveau de partis politiques, par contre, le choix des animateurs tarde encore. Principalement dans l'Union sacrée pour la nation.

Ensemble pour la République, parti cher à Moïse Katumbi, qui réclame deux postes au bureau de la CENI en raison de son poids politique au sein de l'Union sacrée, attend plus de précisions. Francis Kalombo, porte-parole de l'ancien gouverneur, appelle le président Mboso à mieux clarifier les choses.

" Je crois que Mboso avant de regagner la plateforme confession religieuse devrait regarder sa propre composante. Il faut qu'il arrange d'abord chez lui avant de donner les ultimatums aux autres.  Jusqu'au moment où nous parlons on n'a pas toujours les noms. On ne sait pas quel est le poste qui nous a été attribué ", a-t-il indiqué.

Francis Kalombo souligne, par ailleurs, que son parti est prêt à lâcher un poste et prendre une seule responsabilité. "Mais nous attendons le moment venu", a-t-il indiqué avant de conclure que les revendications de son parti rentrent dans ses droits.