PME: Eustache Muhanzi affirme l’engagement du Gouvernement SAMA à promouvoir l’entrepreneuriat et l’artisanat en RDC

Catégorie
Image
Eustache-Muhanzi
Eustache-Muhanzi

Par la rédaction

Le Ministre de l’Entreprenariat, petites et moyennes entreprises, Eustache Muhanzi a affirmé, ce samedi 26 juin, l’engagement du Gouvernement congolais à promouvoir l’entrepreneuriat et l’artisanat en vue de la création d’une véritable classe moyenne.

Ce message est adressé particulièrement aux entrepreneurs, artisans et les petites et moyennes entreprises qui célèbrent dimanche 27 juin, la journée mondiale leur dédiée depuis 2017 par l’Assemblée générale des nations unies.

Pour cela, le Ministre les a exhorté à s’appuyer sur les différentes structures spécialisées de son ministère à l’occurrence l’Office de promotion des petites et moyennes entreprises du congo (Opec)pour la capacitation; les fonds de garantie de l’entreprenariat au Congo FOGEC, et l’autorité de régularisation de la sous-traitance dans le secteur privé, ARSP pour le contrat.

En même temps, il a fait savoir que le programme national du développement de l’entreprenariat au congo (PRONADEC)récemment mis en œuvre, est une politique de renforcement des capacités humaines et des promotions de l’esprit d’entreprises.

Il a également pour but, dit-il, de faciliter l’accès au crédit par des accompagnements financiers plus favorables et diversifiés et enfin de faciliter l’accès au marché tant public que privé.

Dans cette même lancée de réformes, il a fait savoir que deux avant-projets de loi, respectivement sur la promotion de l’artisan et l’entreprenariat et le Start-Up, ont été validés par les experts lors d’un atelier organisé à Hôtel Sultani en ce mois de juin et seront bientôt soumis aux délibérations du Gouvernement, avant leur dépôt à l’Assemblee nationale.

Pour le Ministre Eustache, la matérialisation de ces reformes rentre dans la vision du Président de la République qui avait annoncé lors de sa prise de fonctions, un vaste programme national de promotion de l’entreprenariat pour le jeunes, la réhabilitation du secteur formel, l’adoption d’une démarche novatrice pour notamment renforcer le secteur artisanat et de créer des centres d’innovation.

Étiquettes