Meurtre d’un étudiant de l’UNIKIN : le ministre de l’intérieur attendu au parlement pour répondre à une question orale avec débat

Catégorie
Image
assemblée nationale
assemblée nationale

Par G.T

Le ministère de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Daniel ASELO est attendu au parlement pour répondre à une question orale avec débat au sujet des bavures policières récurrentes à Kinshasa. Cette initiative fait suite au meurtre d’un étudiant de l’UNIKIN survenu samedi 24 juillet dernier.

Dans sa démarche, le député  Ados Ndombasi, auteur de l’initiative, veut connaitre la politique ainsi que  les critères mis en place pour le recrutement des policiers.  « Pourquoi notre police doit-elle circuler avec les armes de guerre en pleine capitale? », s’interroge-t-il.

« Ce que nous voulons c’est une remise à niveau de notre police, mais surtout un meilleure recrutement. Nous voulons une meilleure rémunération à notre police », fait-il observer sur les ondes de Top Congo.

Le commissaire divisionnaire adjoint, le général Sylvano Kasongo Kitenge a, dans un communiqué condamné avec la dernière énergie l’acte posé par le policier, auteur de ce crime. Ce dernier est en cavale et est recherché.

Le présumé criminel  sera arrêté afin qu'il réponde de cet acte ignoble devant la justice, rassure le général Sylvano Kasongo qui a affirmé que les collègues qui étaient avec lui au moment de l'incident et son commandant ont été arrêtés pour déterminer leur possible implication dans cette affaire.