Trafic d’enfants à Kinshasa: une nouvelle victime de plus à Kasa-Vubu !

Catégorie
Image
Une fille-mère en détresse
Une fille-mère en détresse

Par Stella Ungaro

Il s’agit d’un nouveau né de sexe féminin âgé de 4 jours dont la mère est une mineure en situation de rupture familiale et sociale.

Tout est parti du centre médical de la PIR, Police d’Intervention Rapide à Saio dans la Commune de Kasa-Vubu où une dame non autrement identifiée s’est portée garante à payer une somme de 20 milles francs pour négocier frauduleusement la sortie de la mineure et de son nourrisson en complicité avec quelques agents de la maternité.

Samedi 14/08, après son audition par un OPJ au sein même de la PIR, le médecin prénommé Carine, principale suspecte dans ce dossier avait été placé en garde à vue.

Deux autres infirmiers devaient aussi être entendus. 

Une organisation non gouvernementale qui lutte contre le trafic humain est descendue ce dimanche 15/08 à la PIR et a constaté que le médecin avait été relâché. Pendant ce temps, le responsable de l’ONG a reçu de menaces sérieuses et a été intimidé de ne plus revenir pour des enquêtes.