Projet Tshilejilu à Mbujimayi : la ministre près le Chef de l'État cloue le bec à Jules Alingete

Catégorie
Image
Les travaux de Tshilejilu à Mbujimayi
Les travaux de Tshilejilu à Mbujimayi

Par Thercia Kabedi

La Ministre près le Président de la République, Nana Manuamina, accompagnée de Jeannette Musuamba Longa, gouverneur intérimaire de la province du Kasaï Oriental, ont visité, le dimanche 22 août 2021, les travaux du projet relatif à un vaste programme de la Présidence de la République. Il s'agit du projet Tshilejelu exécuté par l'Entreprise Chinoise Crec7. Ce programme a pour objectif, la construction et la réhabilitation des quelques grandes artères de la ville de Mbujimayi. A côté de celà, il y a également le projet de lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales sur financement du Fonds de Promotion de Industrie (FPI).

L'envoyée spéciale de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a commencé sa visite dans le chantier du projet tshilejelu situé sur l'avenue Lusambo où le travaux d'assainissement et de construction de caniveaux évoluent à pas de géant.

Outre l'avenue Lusambo, la Ministre près le Président de la République est descendue, tour à tour, sur l'avenue cathédrale, Lumumba, Odia David, Ciala Muana pour chuter enfin sur le boulevard Laurant Désiré Kabila où s'effectue les grands travaux de construction des collecteurs d'eaux .

Il sied de souligner que Nana Manuamina a félicité l'entreprise chinoise crec7 pour le travail qu'elle abat.

«Nous avons fait la ronde de toutes les avenues ciblées par le projet Tshilejelu pour se rassurer de l'effectivité des travaux de rénovation et des constructions des infractures routières au Kasaï-Oriental.

Nous avons apprécié la vitesse avec laquelle les travaux évoluent et la qualité même du travail que Crec7 est entrain de faire», a confié l'émissaire du Chef de l'État, au Kasaï Oriental, à opinion-info.cd.

Concernant le projet financé par le FPI, la Ministre près le Président de Prépublique a visité l'hôpital Saint Jean-Baptiste de Kansele, l'Institut Kalenda Mudishi, l'hôpital général de référence de la Muya pour chuter, au chantier de l'école du 04 janvier où elle a eu quelques explications du chef de chantier.

Satisfaite de l'évolution des travaux, elle a appelé toutes parties prenantes au respect du délai imparti pour la réalisation des travaux relatifs à ces projets.

Bien avant cela, contrairement à l'inspecteur général des finances-Chef de service qui avait sollicité l'arrêt suite aux soupçons de détournement 13 millions de $ qu'aurait occasionné ces travaux, l'envoyée spécial du président de la république sur terrain a administré une leçon sans précédent. Pour Jules Alingete, le montant décaissé n'était pas égal au taux d'exécution des travaux sur terrain. Des soupçons injustifiables basés sur des simples rumeurs, avait répliqué l'entreprise chinoise CREC7.