Désignation du Président de la CENI : les Mouvements Citoyens demandent aux confessions religieuses de revenir à la table de négociation

Catégorie
Image
Les responsables des confessions religieuses au cours d'une réunion
Les responsables des confessions religieuses au cours d'une réunion

Par Gratis Makabi

 

Dans le but de faciliter les élections crédibles et transparentes en République Démocratique du Congo, les Acteurs de la Société Civile, Mouvements Citoyens et Personnalités Publiques ont demandé aux confessions religieuses de revenir à la table de négociation afin de trouver un compromis plausible au sujet de la désignation du futur Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI).

À les en croire dans une déclaration conjointe parvenue à la rédaction d'opinion-info.cd, ce mardi 31 août 2021, les chefs religieux doivent faire preuve de patriotisme et dépasser leurs humeurs en revenant à la table de négociation pour entamer un nouveau processus de désignation véritablement juste et équitable non seulement en renforçant l'égalité des chances.

Ils ont profité de l'occasion pour appeler à l'implication du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans le processus de mise en place de la nouvelle CENI partant de la désignation du futur président de cette institution d'appui à la démocratie.

Les Acteurs politiques, Mouvements Citoyens et Personnalités Publiques ont, en outre, demandé à la population congolaise à rester mobiliser et à ne pas céder aux manipulations tribalo-ethniques, et d'être prête à répondu aux manifestations pacifiques de grande envergure qu'ils organiseront en cas de passage en force par l'Assemblée nationale du candidat présenté à travers un procès-verbal non consensuel, et toutes les implications négatives sur la paix et le développement de la RDC qui en découlent