Pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa : Le gouvernement congolais attend les enquêtes des experts angolais afin de trouver un compromis plausible !

Catégorie
Image
Eve Bazaiba Ministre de l'environnement en conférence de presse
Eve Bazaiba Ministre de l'environnement en conférence de presse

Par Gratis Makabi

La vice-première ministre en charge de l'environnement, Ève Bazaïba a fait, ce jeudi 02 septembre 2021 le point sur la situation de la pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa, dans l'ex province du Kasaï orientale.

Au cours d'une conférence de presse conduite par Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias à la RTNC, Ève Bazaïba a retracé la genèse de cette situation qui dérange la population du Kasaï depuis le mois de juillet dernier.

La VPM en charge de l'environnement a fait savoir que 4 territoires ont été frappés par cette pollution, 4.502 cas de diarrhée enregistrés, 161 menages affectés, et plus de 900.000 personnes sont touchées de manière directe ou indirecte. Elle a aussi dit que cette pollution est due aux activités minières qui s'effectuent dans une usine en Angola

Ève Bazaïba a indiqué que le gouvernement congolais à travers le ministre des affaires étrangères a saisi cette usine minière angolaise via l'ambassade d'Angola à Kinshasa. Le gouvernement angolais et l'usine ont reconnu qu'ils sont à la base de cette pollution. La partie angolaise a demandé au gouvernement congolais d'attendre qu'elle envoie ses experts afin de trouver un compromis plausible.

Elle a, en outre, déclaré que le gouvernement dirigé par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a envoyé 40 tonnes de médicaments, d'autant plus que 13 zones de santé sur 18 sont touchées. L'exécutif national a aussi prévu des forages d'eau et le renforcement de capacités de la Régideso pour desservir cette partie du pays.

Il sied de noter que la ministre de l'environnement a affirmé que le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé avec son homologue de l'Angola sur cette situation à l'occasion du dernier sommet de la SADC déroulé à Lilongwe, au Malawi.