Kasaï-Oriental : l'échec du projet présidentiel “farine de maïs de Nkuadi” scandalise la gouverneure a.i [Dossier]

Catégorie
Image
[Photo illustration] Lancement du Programme présidentiel volontariste agricole de Nkuadi
[Photo illustration] Lancement du Programme présidentiel volontariste agricole de Nkuadi

Par Thertia Kabedi

Le Programme Volontariste Agricole qui devrait inonder les marchés avec de la farine de maïs, produit de base des familles, fait face à d’énormes difficultés qui ne permettent pas d’assurer une quelconque autonomie.

Au cours du tout dernier conseil des ministres, la gouverneure a.i du Kasai-Oriental a dénoncé le fait que les fonds prévus pour le projet présidentiel Programme volontariste agricole de Nkuadi ont été dilapidés.

«26 millions des dollars pour une production de 1200 tonnes c'est un scandale agricole dont la population du Kasaï Oriental est victime», a-t-elle dit.

Selon Jeannette Longa Musuamba, ce programme présidentiel n'est qu’une manœuvre de  mauvais goût orchestrée dans la province pour plonger encore la population dans la misère. Elle a déploré les résultats scandaleux de cette initiative du chef de l'État Félix-Antoine Tshisekedi consistant pourtant à réduire la pauvreté et lutter contre la faim dans son Kasaï natal dont la récolte n'a pas été à la hauteur des fonds engagés.

«Je profite pour relever le cas malheureux du projet agricole de nkuadi dont les résultats devraient être bénéfiques à la province mais au contraire une déception. Selon la Gouverneur a.i ce projet présidentiel a avalé 26.000.000 USD et  n'a produit que 1200 tonnes de maïs», a signalé le porte-parole du conseil des ministres, le Professeur Lazare tshipinda kasonga.

Selon lui, le gouvernement provincial du Kasaï Oriental était totalement écarté dans ce programme présidentiel.

Pour remédier à cette situation la province s'engage s'impliquer dans la prochaine phase en vue  de favoriser l'intérêt supérieur de la population.

«Ces résultats sont les fruits d'une gestion fuyante et d'isolement qui n'avait jamais pris connaissance du cahier de charge de ce projet programme.

D'où la province est impérativement dans le projet pour remettre les pendules à l'heure. La province doit dorénavant associer les paysans, les autochtones et la société civile dans la matérialisation dans ces programmes de développement du gouvernement», a mentionné le conseil provincial des ministres.

Sur terrain, l'échec était prévisible...

Instauré dans le but de nourrir la province du Kasaï-Oriental avec la farine de maïs, le Programme Volontariste Agricole de Nkuadi aurait déjà échoué dans sa mission. Le prix fixé lors de sa première production n’avait pas arrangé les attentes des consommateurs. Le PVA a estimé à 27.000 FC un sac de 25 kilos. Par rapport au prix traditionnel sur le marché, ce programme n’apporte pas la solution. Interrogés, les gestionnaires de ce programme qui ont requis l’anonymat évoquent un déficit de machines de production de la farine.

« Nous faisons recours à la minoterie de la MIBA qui ne nous appartient pas », ont-ils déclaré.

Sur terrain, ce programme devrait déjà atteindre sa deuxième saison en termes de production, mais le constat est amer. Il risque de faire faillite pour cette deuxième saison agricole lancée le 15 août 2021. La population accuse le PVA d’avoir occasionné cette hausse de prix de farine de maïs même dans le marché informel.