Meurtre de Chebeya et Bazana: l'ACAJ se rallie à la position de la VSV pour demander la réouverture de ce procès !

Catégorie
Image
Le dixième anniversaire de l'ONG ACAJ célébré à Show Buzz
Le dixième anniversaire de l'ONG ACAJ célébré à Show Buzz, samedi le 11 septembre

Par G.T

Les interruptions constatées dans le procès sur les meurtres de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana préoccupent au plus haut point Me Georges Kapiamba, président de l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ). S'exprimant devant plusieurs personnalités à l'occasion de la célébration du 10 ème  anniversaire de l'ACAJ, Me Kapiamba a demandé la réouverture de ce procès.  

"J'ai demandé la réouverture rapide du procès sur l’assassinat de nôtre regretté Floribert Chebeya, un de pionniers des ONGDH en RDC, et son compagnon Fidèle Bazana. Deux vaillants DDH tués en plein exercice de leur sacerdoce", a-t-il expliqué. 

Cette posture de l'ACAJ se rallie notamment à celle exprimée par l'ONG la Voix des Sans Voix(VSV) structure créée par Floribert Chebeya. 

Il convient de noter que le brigadier-chef Ngoy Ilunga Doudou, en cavale depuis onze ans, a été appréhendé mardi 24 août à Lubumbashi. Pour La Voix des sans voix, cette nouvelle arrestation est une avancée pour la justice militaire de la RDC, qui donne ainsi l’impression d’œuvrer en faveur de la lutte contre l’impunité et les crimes contre les défenseurs des Droits humains. 

Les défenseurs des droits de l'Homme ont été tués dans des locaux de la police, le 1er juin 2010. Leur ONG craint d’éventuelles interférences pour empêcher la reprise du procès.