Affaire sextape: Des élèves de St Georges refusés en stage dans un des services publics à Kinshasa

Catégorie
Image
Les élèves finalistes lors des épreuves de la session ordinaire de l'EXETAT édition 2021
Les élèves finalistes lors des épreuves de la session ordinaire de l'EXETAT édition 2021

Par la Rédaction

Contre toute attente, quelques élèves du collège St Georges se sont vus refusés l’accueil en stage dans une institution publique dans la capitale.

Cette information a été livrée par la secrétaire permanente provinciale du Corps des Assistants Sociaux, (CAso)/Kinshasa.

Des assistants sociaux en pleine mission d’enquêtes sociales au collège St Georges sur le dossier sextape avaient assisté au retour de ces élèves qui n’ont pas hésité à dire que leurs lettres de stage n’avaient pas eu de suite favorable.

« Nos lettres, nous les avons récupérer parce qu’ils ont dit qu’ils ne peuvent pas nous recevoir suite à l’immoralité observée dans le chef des élèves » propos des élèves au conseiller pédagogique en présence des assistants sociaux.

Ce service a cependant évoqué comme motif de refus " l’immoralité " observée par les élèves impliqués dans le sextape qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Un coup dur visiblement pour ces élèves qui se sentent lésés à la suite d'une telle discrimination.

Cette situation prouve à suffisance que le collège St Georges n’a plus sa côte d’avant.

De son côté, Madame Clarisse Phola, SPP de CAso, qui s’inquiète pour les prochains finalistes ainsi que de la tournure des événements pris après ce dossier en appelle à la non discrimination et demande à cette institution publique dont elle préfère taire le nom de revenir sur sa décision.

Affaire à suivre !