RDC- Insécurité alimentaire : 1, 5 millions de personnes à Kinshasa affichent un besoin d'assistance humanitaire (PAM)

Catégorie
Image
Quelques enfants affichant un besoin d'assistance humanitaire ( photo d'illustration)
Quelques enfants affichant un besoin d'assistance humanitaire ( photo d'illustration)

Par G.T

La situation est alarmante en RDC. Au total, 27 millions 300 mille personnes souffrent d'une insécurité alimentaire. C'est ce qu'indique le rapport du programme alimentaire mondial ( PAM). L'agence onusienne souligne que cette situation ne concerne pas seulement les milieux ruraux, mais toutes les provinces.

Pour le cas de Kinshasa,  capitale de la RDC, 1,5 millions de personnes sont notamment concernées par l'insécurité alimentaire. L'étude menée par le PAM, précisent nos confrères de la RFI, prend en compte le mois de février jusqu'au mois de juin de l'année en cours. Cette étude cite les communes de Masina, Matete, N'djili, Ngaba, Kimbanseke, Bumbu etc.

Pour le PAM, les principales causes à la base de cette  situation sont liées aux effets de la pandémie Covid-19 ainsi que la hausse des prix des denrées alimentaires.  Un risque donc, indique l'agence onusienne, de connaître la famine. Le PAM classe la RDC comme le premier pays dans le monde présentant le plus grand besoin d'assistance humanitaire.

Il est à noter que l’insécurité alimentaire est un état dans lequel se trouve une personne, ou un groupe de personnes, lorsque la disponibilité d'aliments sains et nutritifs, ou la capacité d'acquérir des aliments personnellement satisfaisants par des moyens socialement acceptables, est limitée ou incertaine.