RDC: les étudiants de l'Université Officielle de Mbuji-Mayi ont exprimé leur ras-le-bol face au nouveau comité de gestion

Catégorie
Image
Manifestation des étudiants de l'UOM contre le comité de gestion
Manifestation des étudiants de l'UOM contre le comité de gestion

Par Thertia Kabedi                 

C’est un lundi pas comme tous les autres sur le campus de Kansele.

Et pour cause, un groupe d'étudiants de l'Université Officielle de Mbuji-Mayi (UOM) ont pris d'assaut l'enceinte de leur alma mater.

Ils ont brûlé des pneus, cassés les chaises et les vitres des auditoires.

Ces étudiants protestent contre la décision du comité de gestion qui fixe la date butoir pour  paiement des frais académiques et d'autres frais connexes, au 27 septembre 2021, contrairement à la décision académique affichée aux valves de l'UOM, fixant le paiement de tous ces frais au 30 du même mois.

« Le comité de gestion nous a demandé de payer la totalité des frais académiques le 30 septembre voilà que nous ne sommes pas encore arrivés à la date butoir, il nous demande de les payer le 27 septembre alors que nous ne disposons pas l'argent », a déclaré  un étudiant sous le sceau de l'anonymat à la correspondante d’opinion-info.cd.

Ben Katende, ministre des affaires académiques du comité des étudiants de l'Université Officielle de Mbujimayi dénonce le comportement de surveillants qui accèdent dans les auditoires pendant les déroulements des épreuves et déchirent les copies d'examen, un comportement qui du reste, ne favorise pas un climat de paix.

Il sied de noter que le comité de gestion de l'UOM contesté par les étudiants a été nommé par l'actuel ministre de l'ESU, Muhindo Nzangi et  est entré en fonction il y a à peine trois mois.