Entérinement de Kadima par l'AN: " Nous n'avons pas peur de prendre une décision. Si nous pensons qu'il faut quitter l'USN on le fera" ( F.Kalombo)

Catégorie
Image
Francis Kalombo, cadre au sein  Ensemble pour la République
Francis Kalombo, cadre au sein de Ensemble pour la République

Par G.T

Francis Kalombo hausse le ton après l'entérinement de Denis Kadima, samedi dernier, par l'assemblée nationale. Bien avant la déclaration officielle de son parti, Ensemble pour la République, ce proche de Katumbi dénonce le débauchage dans le processus de désignation des animateurs de la CENI.

Pour Francis Kalombo, ce qui s'est passé à l'AN avec le forcing et le faux PV ne donne pas l'image de l'union sacrée voulue par Félix Tshisekedi.

" On n'a pas peur de prendre une décision. Si nous pensions qu'il faut quitter l'union sacrée on le fera. Personne n'a envoyé un PV. Qui est habilité de signer pour un groupe parlementaire. Dans toutes les composantes il y a un problème", a dit Francis Kalombo. 

Un autre son de cloche est cependant entendu du côté des élus de l'Ituri et du Nord-Kivu, membres de G7-Ms, saluent la désignation de Paul Mohindo comme rapporteur adjoint. Pour eux, il ne s'agit nullement d'un débauchage.